Partenaires

CNRS
Logo PHIL
Logo lal



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > L’accélérateur PHIL > Historique et objectifs de PHIL > Objectifs généraux

Objectifs généraux

PHIL  : PHoto Injecteur au Lal.


Construction d’un injecteur d’électrons d’essais pour l’étude des canons HF, structures HF. L’énergie maximale des électrons sera de 9 MeV avec une récurrence de 5 Hz. Le faisceau sera aussi dédié à 50% du temps pour des utilisateurs.

L’installation prévue au LAL est purement "expérimentale", son but principal est le développement de sources d’électrons de haute qualité. Cette station sera principalement utilisée pour l’étude de canons HF comme par exemple ceux destinés au projet CTF (Compact linac Test Facility) du CERN.

Le LAL compte en outre profiter de cette opportunité pour former de jeunes ingénieurs, doctorants ou docteurs aux technologies des accélérateurs. Parallèlement le faisceau issu du photo-injecteur sera mis à la disposition de la communauté scientifique pour des tests d’éléments de détecteur ou des expériences qui nécessitent un faisceau de faible énergie. Par exemple, ce faisceau sera utilisé pour mettre au point de nouvelles techniques de détection des gerbes de rayons cosmiques et pour calibrer les détecteurs.

Vous pouvez voir ci dessous les photos prises fin juin 2008.

Du premier plan à l'arrière plan, on distingue la bobine de focalisation ([ISP1D0015 -> http://phil.lal.in2p3.fr/spip.php?article38]), un correcteur de trajectoire et le [dipôle TTF -> http://phil.lal.in2p3.fr/spip.php?rubrique25]. Du premier plan à l’arrière plan, on distingue la bobine de focalisation (ISP1D0015), un correcteur de trajectoire et le dipôle TTF.


Le photo-injecteur AlphaX se trouve entre les 2 bobines bleues (IS1D-4709 et IS1D-4710. A droite de l’image se trouve la bobine de focalisation ISP1D0015. En arrière plan, on peut distinguer le guide d’onde reliant le klystron au photo-injecteur, ainsi que le "chemin de câbles" et les vannes permettant d’assurer un vide optimal.


Cette photo présente la voie déviée. L’aimant bleu est le dipôle TTF. En fin de ligne déviée se trouve un coupe de Faraday incluse dans un "arreteur de faisceau" ("Beam dump" en anglais) constitué de briques de plomb.


A droite de cette photo, on peut distinguer une petite "table" (sur pied jaune) sur laquelle repose un "niveau" rouge. Cette petite table recevra la fausse cathode, qui permettra d’assurer l’alignement du laser.